défibrillateurs

Importance du temps de pratique des compressions

Physio-Control-CR2

Défibrillateur et temps de pratique des compressions thoraciques

Lors d’une réanimation cardiaque, le temps passé à réaliser le massage cardiaque conditionne la survie de la victime.

Les recommandations de l’AHA (American Heart Association) et de l’ERC (European Resuscitation Council) ont mis en avant l’intérêt d’une haute qualité des compressions thoraciques lors d’une RCP ainsi que de l’intérêt de réduire au maximum les pauses.

Certaines études ont démontré que le retour à une circulation sanguine spontanée et le taux de survie des victimes d’arrêt cardio-respiratoires augmentent lorsque les phases de compressions ont été réduites au maximum avant et après les chocs électriques délivrés par le défibrillateur.

D’autres études plus récentes ont démontré que la durée de la plus longue pause (notamment lors de la charge de l’appareil) au cours de la réanimation est associée à une diminution du taux de survie. Enfin, une dernière étude a démontré que, pour les premiers intervenants qui suivent les instructions du DAE, moins de la moitié de leur temps est consacré au massage cardiaque. Les recommandations de l’AHA et de l’ERC visent à obtenir au moins 60 % du temps consacré au massage cardiaque.

Aujourd’hui, si quelques appareils permettent d’optimiser les compressions en profondeur et en rythme, le nouveau défibrillateur Physio Control Lifepak CR2 intègre la technologie d’analyse cprINSIGHT qui permet d’éliminer les temps de charge et d’analyse de l’ECG. Ainsi, les phases de compressions thoraciques sont quasi-permanentes.

Cette technologie brevetée analyse les données d’ECG et d’impédance de la victime pendant les phases de compressions pour déterminer la nécessité ou non d’envoyer un choc. Lorsque celui-ci est nécessaire, la période sans compressions est alors limitée au temps nécessaire à l’intervenant pour s’écarter de la victime. Quand un choc n’est pas justifié, la phase de compression peut être alors permanente.

Lors de l’étude portant sur l’utilisation de l’appareil, les phases de compression des utilisateurs du défibrillateurs Physio Control Lifepak CR2 était de 89 % contre moins de 50 % avec la majorité des autres DAE testés.

Voir la fiche article du CR2

Intéressé par un défibrillateur?