défibrillateurs

Obligation d’équipement de défibrillateur pour les ERP – 4 minutes pour 1 vie

Défibrillateur législation concernant l'équipement

Le défibrillateur est obligatoire dans certains établissements recevant du public

La loi du 28 juin 2018 a été adoptée par le Sénat, il est désormais obligatoire pour certains établissement recevant du public de s’équiper de défibrillateurs. Un décret en Conseil d’Etat fixera les catégories d’ERP concernées par cette obligation d’équipement. La mise en place de dispositifs médicaux répond à une obligation de sécurité publique visant à prévenir les incidents et de permettre d’agir rapidement face aux risques de malaise cardiaque. Autrement dit, les responsabilités des élus et des employeurs sont désormais engagées vis à vis d’autrui en cas de manquement à cette présente loi.

Pour respecter la nouvelle loi dans son ensemble, il vous faut donc respecter deux nouvelles obligations.

1. S’équiper de défibrillateur automatique externe (DAE)

 Chaque établissement recevant du public concerné par cette loi est tenu de s’équiper d’un défibrillateur automatisé externe visible et facile d’accès. Aussi, chaque propriétaire d’établissement est tenu d’assurer la maintenance des défibrillateurs et de ses accessoires (armoire murale, signalétique, kit de 1er secours). Pour respecter ses nouvelles obligations, vous pouvez acheter un défibrillateur externe sur un site professionnel, effectuer la maintenance vous-même ou la confier à un prestataire spécialisé et agréé, ou bien choisir la location de défibrillateur tout inclus pour que des professionnels s’occupent de tout pour votre établissement, de la pose à l’entretien.

2. Fournir les données sur l’emplacement des défibrillateurs

Chaque établissement recevant du public doit renseigner les données relatives au lieu d’implantation et à l’accessibilité de chaque défibrillateur. Communiquer l’emplacement de chaque appareil médical va permettre de constituer une base de données nationale, qui sera exploitée par des applications. En un coup d’œil sur une appli, un citoyen pourra trouver un défibrillateur proche d’un lieu d’incident.

3. Déchargez-vous de toutes responsabilités avec l’appareil DAE

 Le défibrillateur cardiaque permet d’assister en cas d’urgence une personne victime d’un arrêt cardiaque. La loi de 2004 inclus que « tout citoyen est un acteur de la sécurité ». En disposant un défibrillateur dans chaque établissement recevant du public, collectivités et entreprises apportent les moyens aux citoyens d’assister rapidement une victime de malaise cardiaque en lui promulguant les gestes qui sauvent. Massage cardiaque, bouche-à-bouche, réanimation par délivrance de choc électrique. Chaque geste de secourisme va permettre d’augmenter les chances de survie de toute personne en situation d’arrêt cardio-respiratoire. Pour sauver des vies, il faut agir dès les premières minutes avec les gestes de premiers secours, en attendant l’arrivée des secours professionnels.

En respectant vos obligations, vous vous déchargez donc de toutes responsabilités en cas d’incidents, tout en permettant de sauver des vies.