reanimation-covid-19
défibrillateurs

Réanimation cardio-respiratoire et COVID-19

Les recommandations face à un arrêt cardiorespiratoire lors de la pandémie changent.
La pandémie de COVID-19 qui touche l’ensemble des pays engendre certaines corrections dans la conduite à tenir face à une victime d’un arrêt cardiorespiratoire potentiellement contaminée.
Ainsi, durant la pandémie liée au COVID-19, l’International liaison commitee on resuscitation (Ilcor) préconise de modifier la conduite à tenir lors de la prise en charge d’une victime en état d’arrêt cardio-respiratoire.
Voici ses principales recommandations :

– face à une victime inconsciente, l’intervenant recherche des signes de respiration en regardant si le ventre et/ou la poitrine de la personne se soulèvent en plaçant sa main dessus. Il ne place pas sa joue et son oreille près de la bouche et du nez de la victime.
– devant à un adulte en arrêt cardio-respiratoire, le secouriste effectue uniquement les compressions thoraciques. Il ne pratique pas de bouche-à-bouche. L’alerte aux secours et l’utilisation du défibrillateur automatisé externe restent inchangées.
– devant à un enfant ou un nourrisson en arrêt cardio-respiratoire, le sauveteur pratique les compressions thoraciques et le bouche-à-bouche. L’alerte et l’utilisation du défibrillateur automatisé externe restent inchangées. Pour rappel, les électrodes pédiatriques sont positionnées de manière antéro-postérieure (sur la poitrine et dans le dos de l’enfant).