défibrillateur

Dernières directives du C.E.R.

arret-cardiaque-soudain

Dernières directives du Conseil Européen de Réanimation

La qualité des compressions thoraciques mise en avant :

Les dernières directives du Conseil Européen de Réanimation mettent l’accent sur la qualité des compressions thoraciques.

En effet, une défibrillation dans les 3 à 5 minutes suivant la perte de connaissance de la victime permet d’obtenir des taux de survie de 50 à 70 %. Pour ce faire, il convient d’utiliser des DEA publics ou disponibles sur place.

La plupart du temps, le délai moyen entre l’appel au 112 et l’arrivée des services de secours (temps de réaction) est de 5 à 8 minutes, ou bien de 8 à 11 minutes jusqu’au premier choc. Pendant ce laps de temps, la survie de la victime dépendra des témoins qui initient une RCP et qui utilisent un DAE.

L’accent reste mis sur l’importance des compressions thoraciques de haute qualité. De plus, elles doivent être interrompues de manière minimale au cours de toute intervention de réanimation. Les compressions thoraciques ne doivent interrompues brièvement que pour permettre des interventions spécifiques (analyse du rythme cardiaque par le défibrillateur). Cela inclut par exemple de minimiser les temps d’interruption des compressions à moins de 5 secondes pour procéder à une tentative de défibrillation.

De plus, l’accent est maintenu sur l’utilisation d’électrodes autocollantes pour la défibrillation et sur une stratégie de pose rapide sur le patient. Voir défibrillateur automatisé EXT.

Quelle est la bonne profondeur des compressions ?

Les études suggèrent qu’une profondeur de compression comprise entre 4,5 et 5,5 cm chez l’adulte donne de meilleurs résultats que toutes autres profondeurs dans le cadre d’une RCP manuelle. Selon l’une de ces études, des compressions d’une profondeur de 46 mm étaient associées aux taux de survie les plus élevés. C’est pourquoi l’ERC soutient la recommandation de l’ILCOR, selon laquelle il est raisonnable de viser une profondeur de compression d’environ 5 cm (pas plus de 6 cm) chez l’adulte de taille moyenne.

L’entrainement sur mannequin lors de sessions de formation est une bonne méthode pour apprendre à réaliser des compressions de qualité. Cependant l’utilisation de défibrillateur avec « feed-back » de l’appareil en temps réel semble être la solution idéale pour réaliser une RCP efficace surtout lorsque l’appareil est utilisé par un sauveteur amateur.

Voir d’autres articles

Intéressé par un défibrillateur?